Поль Верлен — Paul Verlaine

Menu du site

Accueil
Poésie:
Poèmes saturniens Les Amies Fêtes galantes La Bonne Chanson Romances sans paroles Sagesse Jadis et Naguère Amour Parallèlement Dédicaces Femmes Bonheur Chansons pour elle Liturgies intimes Odes en son honneur Élégies Dans les limbes Épigrammes Chair Invectives Hombres Biblio-sonnets —————————— Contact

© Verlaine.ru



ru
fr

Romances sans parolesAriettes oubliéesC’est l’extase langoureuseJe devine, à travers un murmureIl pleure dans mon cœurIl faut, voyez-vous, nous pardonner les chosesLe piano que baise une main frêleC’est le chien de Jean de NivelleÔ triste, triste était mon âmeDans l’interminableL’ombre des arbres dans la rivière embruméePaysages belgesWalcourtCharleroiBruxelles (Simples fresques)Bruxelles (Chevaux de bois)MalinesBirds in the nightVous n’avez pas eu toute patienceEt vous voyez bien que j’avais raisonAussi bien pourquoi me mettrais-je à geindre ?Or, je ne veux pas — le puis-je d’abord ?Je vous vois encor. J’entr’ouvris la porteJe vous vois encore ! En robe d’étéPar instants je suis le pauvre navireAquarellesGreenSpleenStreetsChild wifeA poor young shepherdBeams

Paul Verlaine « Romances sans paroles »

Romances sans paroles est le recueil de poèmes de Paul Verlaine, publié en 1874.

Poèmes:

Ariettes oubliées

I. C’est l’extase langoureuse

II. Je devine, à travers un murmure

III. Il pleure dans mon cœur

IV. Il faut, voyez-vous, nous pardonner les choses

V. Le piano que baise une main frêle

VI. C’est le chien de Jean de Nivelle

VII. Ô triste, triste était mon âme

VIII. Dans l’interminable

IX. L’ombre des arbres dans la rivière embrumée

Paysages belges

Walcourt

Charleroi

Bruxelles (Simples fresques)

Bruxelles (Chevaux de bois)

Malines

Birds in the night

Vous n’avez pas eu toute patience

Et vous voyez bien que j’avais raison

Aussi bien pourquoi me mettrais-je à geindre ?

Or, je ne veux pas — le puis-je d’abord ?

Je vous vois encor. J’entr’ouvris la porte

Je vous vois encore ! En robe d’été

Par instants je suis le pauvre navire

Aquarelles

Green

Spleen

Streets

Child wife

A poor young shepherd

Beams