Поль Верлен — Paul Verlaine

Menu du site

Accueil
Poésie:
Poèmes saturniens Les Amies Fêtes galantes La Bonne Chanson Romances sans paroles Sagesse Jadis et Naguère Amour Parallèlement Dédicaces Femmes Bonheur Chansons pour elle Liturgies intimes Odes en son honneur Élégies Dans les limbes Épigrammes Chair Invectives Hombres Biblio-sonnets —————————— Contact

© Verlaine.ru



ru
fr

Odes en son honneurTu fus une grande amoureuseLaisse dire la calomnieL’écartement des brasLa Sainte ta patronneQuand je cause avec toiMais après les merveillesFifi s’est réveilléCuisses grosses mais fuseléesTu fus souvent cruelleEt maintenant aux Fesses !Riche ventreMais Sa tête, Sa têteNos repas sont charmantsNous sommes bien faitsQuand tu me racontes les frasquesJe ne suis pas jaloux« Tu m’ostines !»O toi triomphanteIls me disent que tu me trompes

Paul Verlaine « Odes en son honneur »

Odes en son honneur est le recueil de poèmes de Paul Verlaine, publié en 1893.

Poèmes:

I. Tu fus une grande amoureuse

II. Laisse dire la calomnie

III. L’écartement des bras

IV. La Sainte ta patronne

V. Quand je cause avec toi

VI. Mais après les merveilles

VII. Fifi s’est réveillé

VIII. Cuisses grosses mais fuselées

IX. Tu fus souvent cruelle

X. Et maintenant aux Fesses !

XI. Riche ventre

XII. Mais Sa tête, Sa tête

XIII. Nos repas sont charmants

XIV. Nous sommes bien faits

XV. Quand tu me racontes les frasques

XVI. Je ne suis pas jaloux

XVII. « Tu m’ostines !»

XVIII. O toi triomphante

XIX. Ils me disent que tu me trompes